close

Joignez-vous à Never Apart

close

Six Picks: Odile Myrtil

Écrit par

Leticia Trandafir
février 15th, 2018

Catégories



Odile Myrtil a du mordant. En tant que chanteuse, productrice et compositrice, elle pousse les codes du R&B et de la pop contemporaine vers des territoires electroniques, marqués autant par la vulnérabilité que par la force. En tant que DJ, ses mélanges pointus de bass, grime et de rythmes diasporiques enflamment les pistes de danse, que ce soit au Piknic Électronik ou dans des rave qui transpirent.

Odile est aussi DJ résidente à Moonshine, une série populaire de soirées qui ont lieu dans un endroit secret après chaque pleine lune, et qui célèbrent l’afrocentricité à travers la musique et l’art visuel.

Avec des collaborations incluant le producteur de footwork DJ Taye, l’étoile montante montéalaise Ouri, CRi et Rizzla du collectif Fade to Mind, la trajectoire d’Odile comme que vocaliste et parolière prend de plus en plus de son focus.

Nous avons accueilli Odile dans notre salle de musique pour qu’elle sélectionne six de ses tracks favoris dans notre collection, et qu’elle nous explique pourquoi ils ont retenu son attention.

Quelles sont tes inspirations musicales?

Erykah Badu, à travers qui j’ai appris l’art de la narration, et comment naviguer l’équilibre délicat entre garder la tête sur les épaules et faire des compromis. Comme artiste contemporain, Arca—il repousse les limites de la performance live et définis «l’anti-pop star». Princess Nokia parce qu’elle m’inspire à être moi-même sans réserves, et m’aide à réaliser que ma force réside dans ma différence.

Quelles étaient tes impressions lorsque tu parcourais la collection de vinyles NVA?

J’ai remarqué la similarité entre les sons, c’est indéniablement la collection d’une seule et même personne! Beaucoup de techno et de trance. C’était bien de trouver des genres différents à travers comme ce que j’ai choisi—un peu plus expérimental, sauf la track de Spiller qui est presque indie-pop.

Vers quels types de sonorités es-tu attirée?

J’aime beaucoup la soul et la musique expérimentale, qui me semblent venir des profondeurs du psyché, et c’est quelque chose que je recherche en musique. Je suis attirée vers les sons uniques qui me connectent avec différentes facettes de la personnalité de l’artiste.

Qu’est-ce que qui t’attends en 2018?

Cette année, je veux me pencher d’avantage sur le développement de mes habiletés d’écriture et de parler en public dans toutes les sphères, pas seulement dans l’écriture de chansons. J’ai publié un court essai en travaillant avec Vice, j’ai dirigé et filmé le vidéoclip pour la chanson «Where We Belong» de Cyber (allez le voir sur YouTube). Pour moi ce sont des accomplissements énormes, et des domaines que je veux continuer à développer.

En termes de musique, je suis dans la phase de post-production de mon album solo et je planifie le lancement d’un collaboration expérimentale avec les producteurs Rosewater CTZ et Ouri. Gardez l’oeil ouvert pour ces deux projets, je crois que c’est la meilleure musique que j’ai faite à date! Mon horoscope me dit que je vais devoir mettre le pain sur la planche en début d’année, mais que ça va valoir le coup à la longue. Pour être honnête, j’ai un bon feeling pour 2018.

Odile's Picks

Spiller - Cry Baby (Royksopps Malselves Memorabilia mix)

Label: Discomatic
Pays: Belgium
Date: 2002
Discogs

C’est un disque qui représente vraiment 2001… Ça me donne envie de conduire dans une décapotable sur la route vers Santa Monica. Les sons me rappellent beaucoup les débuts de Bonobo, Emancipator ou Tame Impala. Super ambiance.

Holy Ghost - Twister

Label: Superstition UK
Pays: UK
Date: 1999
Discogs

J’aime les super longues intros. J’aime les samples obscurs. J’aime les loops. J’aime ce qui est onirique. J’aime l’acid house. Celle-ci contient tous ces éléments.

Amorphous Androgynous Tales Of Ephidrina - Mountain Goat

Label: Quigley Records
Pays: UK
Date: 1993
Discogs

Le nom de la track, le nom du band et la couverture sont excellents. L’esthétique sonore est très complexe, chaque son est unique et a son espace. C’est un slow motion, c’est post-apocalyptique, c’est de la trance déconstruite.

The Orb - Oxbow Lakes (Everglades Mix by A Guy Called Gerald)

Label: Island Records
Pays: UK
Date: 1995
Discogs

Ça sonne comme un morceau de jungle qui joue en même temps qu’un morceau de UKG. J’aime beaucoup l’effet des vocaux et des cordes placés loin dans le mix, diffus et distant comparé à la percussion. Oui à deux tracks en un!

Pet Shop Boys - Young Offender (Remix No. 2)

Label: Parlophone
Pays: UK
Date: 1994
Discogs

J’adore que la percussion ne soit pas carrée, ça sonne presque comme des chops vocaux à certains endroits, avec la structure dub bass dans les autres éléments de la track. La section de cordes dans le milieu du morceau est super aussi.

Starseed Transmission - Etherea

Label: Nova Zembla
Pays: Belgium
Date: 1994
Discogs

Ce morceau de 26 minutes est hypnotisant, effrayant et mène à la transe. Je suis vraiment impressionnée que ça soit fait en 1994. Ça me rappelle quelque chose que j’ai lu à propos du «brainwave entrainment». Très cool!

Voir les commentaires

Sans commentaires (Cacher)

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'un *.
Votre adresse email ne sera pas publiée.