close

Joignez-vous à Never Apart

close

Six Picks: Sainte Nitouche

Écrit par

Leticia Trandafir
août 16th, 2018

Catégories


Bianca Néron, alias Sainte Nitouche, née et a grandi à Québec, est un nom qui continue de monter depuis les cinq dernières années.

Fortement inspirée par la scène UK garage du Royaume-Uni et certaines de ses importations montréalaises, comme ESL Crew, Bianca est entrée dans la scène rave grâce à son amour pour la musique bass. Sa première performance était d’ailleurs à un after pour null autre que El-B.

Après avoir vécu en Inde et maintenant à Montréal, elle a depuis élargi sa palette de genres de musique électronique en combinant des motifs ondulés, de la techno avec du groove, de l’industrielle, de la bass et de la house. Vous la verrez parfois jouer avec des MC spécialement invités, présentant son énergie, son engagement et son approche communautaire. «Sainte Nitouche tente,» selon ses propres mots, «de connecter les machines, les gens et l’espace à travers des états soniques qui vont en s’étendant.» Depuis 2016, elle fait partie du collectif et label Musique Maison, et a également commencé à faire sa propre musique.

Cette année, elle jouera un DJ set au spécial NVA au Piknic Électronik, le dimanche 12 août.

Haffa Combino — Kobent (Version 2)

Label: Primate Recordings
Origine: Royaume-Uni
Date: 1998
Discogs

Saveur «hard» de la part de Primate Recordings. Un de mes labels préférés. En plus, le vinyle est super cute (rose, il «fittait» avec ma veste ouf!) et les chansons sont tellement destructives. Paradoxe, j’adore!

SpaceD DJz — Humanize

Label: NovaMute
Origine: Royaume-Uni
Date: 1997
Discogs

 

Funked-up techno, super cyclique. Avec Space Djz, on ne se trompe jamais. Psychédélisme minimaliste.

Diego — The Child Within

Label: Kanzleramt
Origine: Allemagne
Date: 2001
Discogs

Diego, c’est Basic Channel sur l’acide! Une techno nuageuse et feutrée, qui se veut intime, mais tout en gardant une force primale dégénérative. (Diego est un de mes producteur favori !)

Astral Projection — Power Gen

Label: Smart Records Copenhagen
Origine: Danemark
Date: 1995
Discogs

J’ai toujours détesté le psy-trance avant de vivre en Inde … Pour la plupart de mes amis, là bas, c’est une religion. On allait dans des soirées techno, mais une fois à la maison (post-6 am) y a juste du trance qui joue. Un cauchemar devenu rêve. Je suis tombée en amour avec l’aura de cette musique. Ce fût un immense plaisir de fouiller dans la collection de Never Apart. Une mine d’or de goa trance !!! Ce disque est exactement LA vibe que j’adore. Give it a shout à 7am dans votre procain after, c’est comme une renaissance . C’est une musique très généreuse énergétiquement.

C. Garette — Collected Congas (B1)

Label: Armalyte
Origine: Suède
Date: 2000
Discogs

Encore dans la vibe funk’d up techno avec une touche tropicale. C’est un remix de Deetron sur le B-side qui m’a attiré, mais au final ce sont les tracks originales que j’ai adoré.

Random XS — Impulsiv

Label: Djax-Up-Beats
Origine: Pays Bas
Date: 1993
Discogs

J’ai une approche très intuitive quant aux couleurs lorsque je «dig». Ce vinyle avait une police 90s house impeccable avec une super belle couverture rouge. Miamm! Je pensais entendre un son super Chicago mais quelle belle surprise: tripped out lo-fi house, acid, groove techno-esque… WOW! Tout ce que j’aime en un.

Voir les commentaires

Sans commentaires (Cacher)

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'un *.
Votre adresse email ne sera pas publiée.