close

Joignez-vous à Never Apart

close

Joy As Resistance (La joie en tant que résistance)

Artistes de l’exposition

Grecia Palomino
Thierry-Jean Charles
Neldy Germain
Niti Marcelle Mueth
Schaël Marcéus


Curators:
Never Was Average
Hanna Che
Harry Julmice

Catégories d’exposition

JOY AS RESISTANCE est notre réponse à la société qui dit aux Afro-descendant.e.s de « se taire » ou que nous sommes « trop bruyants ». Dans une période où nous sommes encore plus inondé.e.s d’images traumatisantes, la joie peut nous aider à guérir. Pour nous, Grecia Palomino, Hanna Che, Harry Julmice, Neldy Germain, Niti Marcelle Mueth, Schaël Marcéus et Thierry-Jean Charles se délecter de joie est un acte de résistance.

Chaque œuvre évoque une pensée, une réflexion, ou une question pour la personne qui prend le temps de la regarder. Des réalités inattendues qui résonnent avec le passé,le présent et le futur à un public plus conscientisé.

Ouverture virtuelle jeudi 28 janvier à 18h HNE sur les réseaux sociaux de Never Apart (Facebook, Instagram, Twitter).

► Événement Facebook

Entrez faire une visite virtuelle:

Grecia Palomino / Thierry-Jean Charles
Canela y Clavo, 2020

Canela y Clavo (cannelle et clou de girofle) est une métaphore utilisée pour décrire notre couleur de peau, souvent discriminée. Ces autoportraits ont été réalisés afin d’exposer ce qu’on appelle la « minorité visible ». Les thèmes explorés sont l’émancipation à travers la musique et la danse. Nous portons également un regard sur l’afrodescendance en Amérique du Sud et dans les Caraïbes.

Neldy Germain
Weigh Off I (one) (2020)
Freedom Flight (2020)

Neldy Germain est un artiste créatif noir multidisciplinaire basé à Montréal, au Canada. Il est diplômé de l’université Concordia, où il a obtenu un diplôme en Beaux-Arts. Ses œuvres ont été sélectionnées et présentées au Musée des beaux-arts de Montréal, LSTW, The Gazette, Medium, VSCO Select et Instagram.

J’utilise un mélange de photographie et de photomanipulation pour créer mon travail. Je m’inspire beaucoup de la poésie spoken word, de la symétrie mélangée à une esthétique minimaliste dans la forme visuelle. L’activisme, le surréalisme, l’héritage afro-américain, la culture des médias sociaux et la création de moments figés dans le temps sont mes principaux domaines d’intérêt. La plupart de mes travaux commencent sous forme de mots et commencent souvent la nuit par le biais de l’écriture créative avant même d’aller en studio.

Niti Marcelle Mueth
ARC/HIVES 01, ARC/HIVES 02
2020

Feuilletant ses archives personnelles, Niti Marcelle Mueth enquête à travers ses pensées, sa représentation, son empreinte et leur présence inhérente à sa mémoire personnelle.

Niti Marcelle Mueth est une artiste multidisciplinaire et designer graphique indépendante. Évoluant de manière fluide entre l’art et les pratiques orientées vers le design, Niti s’investit dans la narration visuelle s’articulant autour de la réflexion des expériences d’individus issus des communautés PANDC. Son travail s’étend de la conception graphique, à l’illustration, à la sérigraphie et à l’animation.

Nous avons tous des histoires uniques à raconter. Plus elles sont partagées, plus nous sommes connectés, culturellement et en tant que société. En tant qu’artiste et designer, j’ai l’opportunité d’illustrer ces histoires et de les partager visuellement dans l’espace physique et numérique.

Schaël Marcéus
June 8th
ILY

Son œuvre, qui met en valeur les couleurs pastel, est elle-même construite comme une sorte de récit visuel; chaque œuvre chargée de sens. Marcéus propose avec ILY / June 8th, Diptyque mariant photographie et graphisme, une ode à la beauté de l’identité Noire tant sur le plan individuel que collectif. Au-delà de son titre, Dear Black People se lit comme la lettre d’amour de Marcéus à la communauté qu’il estime trop souvent réduite à sa douleur.

Schael Marcéus est un photographe et cinéaste haïtien canadien de 26 ans qui vit et travaille à Montréal. Il a étudié à l’université Concordia où il a obtenu un baccalauréat en beaux-arts en production cinématographique. Profondément ancré dans l’expérience humaine et sur son propre développement dans un contexte social, le travail de Marcéus intègre le portrait, le documentaire et la mode, tout en servant de plateforme aux voix non entendues. Des thèmes récurrents centrent les notions de noirceur et de foyer conceptualisés à travers les identités sexuelles et/ou de genre.

Voir les commentaires

Sans commentaires (Cacher)

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'un *.
Votre adresse email ne sera pas publiée.