close

Joignez-vous à Never Apart

close

The Snows of Ruskin 2017-19

Artistes de l’exposition

John A. Schweitzer

Catégories d’exposition

« Ou c’est ce papier peint qui disparaît, ou c’est moi. »

― Oscar Wilde

L’année 2019 marque le bicentenaire de la naissance de l’érudit victorien John Ruskin [1819-1900]. En hommage à sa contribution culturelle aux sciences et à l’art, l’artiste montréalais John A. Schweitzer présente la série The Snows of Ruskin, un amalgame narratif de deux épisodes anecdotiques du milieu artistique londonien du XIXe siècle.

Percevant la beauté comme un élément central d’une société et de son bien-être, Ruskin s’en prend aux nocturnes de James McNeill Whistler en accusant le peintre américain en 1878 de jeter des pots de peinture au visage du public. C’est cette éjaculation verbale que Schweitzer traduit littéralement dans ses trente-trois collages, de par son utilisation de coulures réalisées avec sprezzatura (nonchalance) pour suggérer un acte de profanation. En outre, ces gouttes évocatrices — ou neiges — font allusion à l’instabilité mentale de Ruskin, critique chaste et tourmenté, dans sa quête tortueuse et torturée visant à réconcilier l’idéal gothique avec le côté plus terrestre de la nature humaine.

Entre en scène Oscar Wilde sur son lit de mort, ses paroles apocryphes citées ci-dessus. Schweitzer sous-entend la présence de l’auteur irrévérencieux, allongé, avec vue sur le papier peint surmontant son pied de lit. Les bandes horizontales du collage deviennent un leitmotiv pour la série, avec les cadres sévères ou baroques qui bordent le papier peint beige et, citant Schweitzer, « inoffensif » à l’origine de l’ire de Wilde.

The Snows of Ruskin de Schweitzer saisit la complexité et les contradictions de l’esprit du critique avec ses allusions composites et ses oppositions binaires. Par des juxtapositions improbables et des citations de l’histoire de l’art, l’artiste réussit à perpétuer la tradition, fort louable qui plus est, d’épater la bourgeoisie.

Voir les commentaires

Sans commentaires (Cacher)

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'un *.
Votre adresse email ne sera pas publiée.