close

Join Never Apart

close

Edley ODowd of Psychic TV: Interview

Written by

Michael Venus
September 15th, 2016

Categories



For this year’s Pop Montreal festival Psychic TV will be one of the many amazing bands performing. Pop Symposium is teaming up with Never Apart to have the band’s founder Genesis Breyer P. Porridge come and do an artist talk as apart of our Legend Series before the band performs on Friday, September 23rd. I had a chance to chat with band member Edley ODowd about his involvement in the iconic band and the many artistic hats he wares!

First of all I want to express how excited Montreal is to have Psychic TV come and perform this fall for Pop! Can you tell us how you became apart of the band and tell us your different roles both on stage and behind the scenes.

Lady Jaye Breyer P-Orridge was a childhood friend of mine and introduced me to Genesis in the late 1990s. The three of us became inseparable. At the time I was drumming with a band called Toilet Boys. As the band started to fall apart, I asked Genesis how s/he would feel about performing again as Psychic TV and put forth the possibility of putting together a band and doing a secret show somewhere in NYC. Genesis told me s/he wanted nothing to do with the running of a band at this stage in h/er life and that if I put everything together, s/he would consider it. A few weeks later I called h/er and said “can you come to a rehearsal next Thursday?” I had called her bluff, ha ha. S/he admits that s/he never thought I’d go through with it!

For a long time I was the guy wearing all the hats; musically directing, drumming, logistics, merchandising, you name it. For the last bunch of years we have had more of a solid core line up, so the workload has been spread out a bit so I can focus more on the aspects of working within Psychic TV that are interesting to me.

How did your work with the Toilet Boys influence your work if at all in PTV3?

Well of course the visual aspect of Toilet Boys was a huge draw for me and I saw the potential in Psychic TV, especially with Genesis and Lady Jaye being at the very beginnings of their Pandrogeny project. There was a big opportunity for me to have a hand in a new visual presentation of this band with a front person who was basically reentering the public as a new (and very feminine) being. Additionally, I wanted to there to be a unified look, but tighter and more sophisticated with Toilet Boys. I started by by designing a dress shirt with the logo on the back so that we looked like a unit. This then evolved into different unified looks that we all could contribute to. Currently we all wear denim vests with a big TOPI patch on the back as well as our own personal touches added.

Musically there was really no correlation between Psychic TV and Toilet Boys except that they are both essentially rock bands. The first couple of Psychic TV tours were more of a ‘greatest hits’ type of setlist, but as the band evolved and we started writing our own, new, music, we found our sound.

What can folks expect with the Montreal performance? Can we expect classics as well as new material?

We get many requests for older material, but more and more there are people wanting to hear our more current songs. I never disclose set lists beforehand because they are usually decided last minute, factoring how everyone is feeling at that moment. There are some songs from the past Genesis simply doesn’t wish to perform anymore. The goal for us is fun, so I would never want to force certain songs just because. What I can say is that we do enjoy reinterpreting some older Psychic TV classics and that I rarely find that audiences leave our concerts disappointed.

What are some of your favourite things about working with Genesis and being in the band?

The first and foremost thing I love about working with Genesis over alll is the fact that our collaborations have been born out of friendship. We became very close before ever playing a single note together, so it all feels very natural. We can almost anticipate each others thoughts and ideas, which gives me a ton of creative freedom both musically and in our merchandise designs which often get translated into our video projections. At the end of the day though, the best part about collaborationg with Genesis is that we have a good time and laugh, a lot!

You are a brilliant drummer! When did you begin drummer and who are some of your influences?

Thank you! I began drumming when I was 15 (I won’t tell you how many years ago that was!) with local friends playing mostly hardcore punk and goth tope stuff. I’ve always been influenced by what I grew up seeing as a pre teen. As cheesy as Led Zeppelin could be, I still maintain John Bonham was one of the finest drummers ever. Not due to any technical skill but because of the pure emotion he put forth. Later I began to appreciate the simplicity of Maureen Tucker of the Velvet Underground, Charlie Watts of the Rolling Stones and without Budgie of Siouxsie and the Banshees, I don’t think I would have ever had the nerve to pick up a mallet!

Psychic TV has for decades influenced so many people and continues to inspire people both musically and spiritually. How do you explain the magnetic connection people feel with the band/movement?

I feel that so much of the groundwork for this was laid out before I was ever involved. I was a teenage fan and knew the allure of the Psychick Cross before the internet was even available to the public, so I understand the power of the iconography and ethos of what Gen was putting out there in the past. Present day, I think young people are looking for alternative ways of being and Gen has become sort of an ‘elder statesperson’ as someone who has lived their life against the rules of society. I feel young people are attracted to this type of role model. We consider our concerts to be a safe space where people are encouraged to be whatever it is they want to be without judgement. That’s a rare offer from any concert these days.

I am extremely excited to conduct the Q&A with Genesis as apart of Never Apart’s “Legend Series”. Why is it important for folks to come and hear Gen talk before seeing the performance?

I think that having the opportunity to hear Gen speak will further clarify what I have tried to outline in the answer above. S/he has years and years of experience and a lot of ideas about the direction the human race is moving towards. Hearing Gen speak is always compelling and you always walk away with something to think about.

Genesis Breyer P Oriddge Legend Series is Friday September 23rd at 2pm at Never Apart 7049 St Urbain.

Psychic TV est un des excellents groupes participant à l’édition 2016 du festival Pop Montreal. Pop Symposium collabore avec Never Apart de manière à organiser une discussion d’artiste avec Genesis Breyer P. Porridge, le fondateur du groupe, pour notre Legend Series avant leur prestation vendredi, le 23 septembre. J’ai eu la chance de m’entretenir avec Edley ODowd au sujet de son rôle au sein de ce groupe légendaire ainsi que des différentes cordes à son arc!

Tout d’abord, je veux exprimer à quel point Montréal est excité à l’idée que Psychic TV vienne à Pop et offre un spectacle! Pouvez-vous nous dire comment vous avez été amené à faire partie du groupe et parlez-nous des différents rôles que vous jouez sur scène et en coulisses.

Lady Jaye Breyer P-Orridge est une amie d’enfance et m’a présenté Genesis vers la fin des années 90. Nous sommes les trois devenus inséparables. À l’époque, j’étais batteur pour les Toilet Boys. Lorsque le groupe a commencé à s’effondrer, j’ai demandé à Genesis s’il/elle envisagerait de redonner des concerts de Psychic TV et j’ai présenté l’idée de créer un groupe et de donner un concert secret quelque part dans New York. Genesis m’a dit qu’il/elle n’avait aucunement envie d’être en charge d’un groupe à ce stade de sa vie, mais que si je m’occupais de tout, il/elle y penserait. Quelques semaines plus tard, je l’ai appelé/e et lui ai dit « Tu peux venir à une pratique jeudi prochain? » Je l’ai mis/e au pied du mur, quoi!I Il/elle admet qu’il/elle n’avait jamais pensé que j’irais jusqu’au bout!

Pendant un long moment, j’étais celui qui s’occupait de tout: production musicale, batterie, logistique, marchandisage et j’en passe. Depuis les dernières années, nous avons une formation plus stable, alors la charge de travail est plus répartie; je peux donc me concentrer sur les autres facettes de Psychic TV qui m’intéressent aussi.

De quelle manière votre travail avec les Toilet Boys a-t-il influencé votre travail avec PTV3, s’il l’a fait?

C’est certain que l’aspect visuel des Toilet Boys m’avait attiré énormément et que j’ai vu le même potentiel dans Psychic TV, surtout avec Genesis et Lady Jaye étant aux débuts de leur projet Pandrogeny. Il y avait là pour moi une belle opportunité de m’impliquer dans la nouvelle présentation visuelle d’un groupe avec une tête d’affiche qui, essentiellement, se représentait au public avec une nouvelle identité (féminine). De plus, je voulais qu’il y ait un look uni, mais plus léché et sophistiqué chez les Toilet Boys. J’ai commencé par créer une chemise avec le logo au dos pour que nous ayons l’air d’un ensemble. Ça a ensuite évolué en différents looks plus homogènes auxquels nous pouvions contribuer. Présentement, nous portons tous des vestes de denim avec une large patch TOPI au dos et quelques touches personnelles que nous y avons chacun apportées.

Musicalement parlant, il n’y avait pas vraiment de corrélation entre Psychic TV et Toilet Boys outre le fait qu’ils sont essentiellement des groupes rock. Les set lists des premières tournées de Psychic TV ressemblaient plutôt à des compilations meilleurs succès, mais alors que le groupe évoluait et que nous nous sommes mis à composer nos propres chansons, nous avons trouvé notre son.

À quoi les gens peuvent-ils s’attendre de la prestation montréalaise? Peut-on s’attendre à des classiques autant qu’à du nouveau matériel?

Nous avons beaucoup de demandes pour nos morceaux plus anciens, mais il y a de plus en plus de gens qui veulent entendre nos chansons plus récentes. Je ne révèle jamais nos set lists à l’avance parce qu’elles sont habituellement finalisées à la toute dernière minute, selon comment tout le monde se sent. Il y a certaines chansons du passé que Genesis ne souhaite simplement plus interpréter. Notre but est de s’amuser, alors je ne voudrais pas insister sur certaines chansons juste parce que… Ce que je peux dire est que nous aimons réinventer certaines des anciens classiques de Psychic TV et les membres de l’audience en sont très rarement déçus.

Qu’aimez-vous le plus de votre travail avec Genesis et de votre participation au groupe?

Ce que j’aime absolument le plus de travailler avec Genesis est que toutes nos collaborations sont nés de notre amitié. Nous sommes devenus très proches avant même de jouer une seule note ensemble, alors ça nous semble très naturel. Nous pouvons pratiquement prédire nos pensées et nos idées, ce qui m’offre énormément de liberté créative, autant pour la musique que pour les designs de notre marchandise qui se retrouvent souvent dans nos projections vidéo. Au bout du compte, la meilleure chose de ma collaboration avec Genesis est que nous prenons du bon temps et rions! Beaucoup!

Vous êtes un batteur sensationnel! À quelle époque vous êtes-vous mis à la batterie et quelles-sont quelques-unes de vos influences?

Merci! J’ai commencé à jouer de la batterie à l’âge de 15 ans (je ne vous dis combien d’années ça fait!) avec des amis du coin, majoritairement sur du punk hardcore et des trucs goth. J’ai toujours été influencé par ce qui m’entourait lors que j’étais un jeune ado. Aussi ringard que Led Zeppelin puisse être, je continue de croire que John Bonham est un des meilleurs batteurs de touts les temps. Pas à cause d’une certaine compétence technique, mais plutôt grâce à l’émotion pure qu’il dégage. Avec le temps, je me suis mis à apprécier la simplicité de Maureen Tucker de Velvet Underground, Charlie Watts des Rolling Stones et sans Budgie de Siouxsie and the Banshees, je crois que je n’aurais même jamais osé m’approcher d’un maillet!

Psychic TV influence un si grand nombre de gens de manière musicale et spirituelle depuis des dizaines d’années et continue toujours de le faire. Comment expliquez-vous la connexion magnétique que les gens ressentent pour le groupe et mouvement?

Je considère que une grande partie des fondations de cette connexion avaient été solidifiées bien avant que je m’implique. J’étais un fan adolescent et connaissais l’attrait de Psychick Cross avant même que l’internet soit à la disposition du public; je comprends le pouvoir de l’iconographie et de l’ethos que Gen mettait de l’avant à l’époque. De nos jours, je pense que les jeunes sont à la recherche de différentes façons d’être et Gen est devenu/e une sorte de doyen/ne, en tant qu’individu qui vit sa vie sans se conformer aux règles de la société. Je pense que les jeunes sont attirés vers ce genre d’exemple. Selon nous, nos concerts sont des lieus sûrs où les gens sont encouragés à être ce qu’ils veulent être sans peur du jugement. C’est assez rare à un concert de nos jours.

Je suis extrêmement excité d’animer la séance de questions et réponses avec Genesis pour la Legend Series de Never Apart. Pourquoi est-il important que les spectateurs viennent entendre Gen parler avant de voir la prestation?

Je pense qu’avoir l’opportunité d’entendre Gen parler va éclaircir ce que j’ai essayé de décrire lors ma réponse précédente. Il/elle a des années et des années d’expérience derrière lui/elle et énormément d’opinions face au sens dans lequel la race humaine se dirige. Écouter Gen parler est toujours fascinant et donne toujours matière à réflexion.

View Comments

No Comments (Hide)

Leave a Comment

Required fields are marked with a *.
Your email address will not be published.