close

Joignez-vous à Never Apart

close

Six Picks: DJ NAME

Écrit par

Leticia Trandafir
mai 16th, 2018

Catégories



Maria was born in Qingdao (China) before migrating to Sydney when she was 3 years old. Relocating to Montreal 10 months ago, she sank her teeth right in the middle of the techno scene, precisely at the center of the dancefloor. Indeed, any Mile-End raver knows maria for her artful and energetic dancing, as though she teleported straight from a warehouse rave circa 1992. Only someone with a deep love of music can dance like that.

When she started DJing with a residency at a local establishment called Blizzarts, many people already knew exactly who Maria was. Umfang even told me at our last Equinox party that Maria was her favorite dancer.

Musically, Maria serves “vigorous acid, revitalizing breaks, robust electro and agitated techno — all playfully presented” (in her own words).

DJ NAME has since been playing all over town, from Datcha to The Plant and many loft raves; this summer she will be debuting at Piknic Électronik. On May 11, we are thrilled to have Maria open for Noncompliant aka DJ Shiva, presented in collaboration with LIP and Artgang Plaza.

++

DJ NAME, née Maria Wang, est une nouvelle venue sur la scène montréalaise; sa passion pour la musique techno et pour Montréal a été évidente dès son arrivée.

Maria est née à Qingdao (Chine) avant de migrer vers Sydney à l’âge de 3 ans. Elle s’est installée à Montréal il y a 10 mois et s’est tout de suite attaquée à la scène techno, et cela, pile au centre de la piste de danse. En effet, Maria est connue des ravers du Mile-End pour ses danses habiles énergiques : elle semble sortir tout droit d’un rave d’entrepôt abandonné de 1992. Seule une personne passionnée de musique pourrait danser d’une telle façon.

Lorsqu’elle a commencé à se produire en tant que DJ au club local Blizzarts, sa réputation l’avait précédée. Au cours du dernier événement Equinox, Umfang m’a même mentionné au dernier party Equinox que Maria était sa danseuse préférée. D’un point de vue musical, Maria offre, et je cite, « de l’acid vigoureux, des breaks revitalisants, de l’électro robuste et de la techno agitée — joués de façon ludique. »

On peut voir DJ NAME partout en ville, de Datcha à The Plant, en passant par un bon nombre de raves dans des lofts; cet été, elle fera ses débuts au Piknic Électronik. Le 11 mai, Maria fera la première partie de la soirée avec Noncompliant alias DJ Shiva.

Speedy J — Perfect Pitch

Label: Plus 8 Records
Origine: Canada
Date: 1993
Discogs

Le premier album que j’ai écouté! Je l’ai sélectionné parce que l’association de mots et les graphiques de la pochette m’ont fait penser à Ginger Breaker, mais c’est en fait un artiste de Rotterdam. Un album complet jouant avec l’idée du lumineux et du sombre, avec de beaux morceaux ambient nichés entre des pistes plus dansantes. Ces pistes, en plus des sons de nature, spiritualisés, me rappellent beaucoup de musiques qui sortent de Melbourne. Perfect Pitch est la parfaite piste d’ouverture : j’adore les sets qui prennent leur temps pour établir l’ambiance voulue.

Crawlin' Kingsnake — Snake In The System

Label: Shiva Shanti
Origine: UK
Date: 1994
Discogs

 

Un morceau de près de huit minutes qui mérite d’être écouté en entier. C’est une piste ondoyante, plutôt trance, à la conception sonore géniale. Je m’imagine un set à la tombée d’une nuit d’été, au milieu d’une clairière dans des montagnes canadiennes. Bientôt peut-être! 😉

The Art Of Trance — Cambodia (Trope Remix)

Label: Labworks Germany
Origine: Germany
Date: 1993
Discogs

Cet album a attiré mon attention parce que j’en ai un autre de la même maison de disque que j’ai trouvé à Antwerp l’hiver dernier. Le propriétaire du magasin de disque (Morbus Gravis Music Space — je le recommande fortement!) était un vieux de la vieille très présent sur la scène rave belge des années 90. J’ai passé des heures dans sa boutique et il m’a inspiré une nostalgie pour une époque que je n’ai jamais vécue… à rêver d’un troisième Été de l’amour? Le mix Clanger ouvre sur des échantillonnages extra-terrestres chouettes et se termine sur du synthé éthéré, alors que le mix Tunnel Vision rappelle vraiment les fameuses avant-dernières pistes à 11 h du mat. Ce remix Trope est solide et frappant.

Kozmic Gurt Brodhas ‎— Invasion

Label: H. Productions
Origine: Sweden
Date: 2001
Discogs

Je suis toujours attirée par les étiquettes blanches dans l’espoir de trouver la perle rare, mais la plupart du temps je finis par tomber sur une promo. Il est écrit « slinky bumpy dark track » sur le côté A. C’est un album simple, fonctionnel et efficace : du techno qui n’aspire pas à être autre chose. Je jouerais facilement n’importe laquelle de ces pistes en milieu de rave. Ça sonne super en 33 tours!

DJ Slip — Broken Cake (Neil Landstrumm Remix)

Label: Missile Records
Origine: UK
Date: 1998
Discogs

Cet album est explosif! Le logo MISSILE 32 a tout de l’esthétique « PC/musique internet », mais il date de 1998. La première mouture est à la fois robuste et cahoteuse et ce remix de Neil Landstrumm est complètement déjanté!

Sy-Kick — Nasty Terrorize Mix

Label: Hamster Records, Hard + Fast
Origine: UK
Date: 1992
Discogs

Mon amie Kim m’a fait découvrir le hardcore des années 90! Ce mix Terrorize est sans aucun doute mon préféré de l’album. Une bonne dose de voix ringardes en accéléré et de sons édifiants combinés à de la basse percutante, un pied rythmé, des breaks éclatés et ce bon vieux synthé rave. Je jouerais cette piste tout de suite après un techno Berlin sombre, juste pour vous en faire baver.

Voir les commentaires

Sans commentaires (Cacher)

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'un *.
Votre adresse email ne sera pas publiée.